parrainez-1.jpg

Parrainer une ruche

Vous êtes proche de la nature et vous vous sentez concerné par nos espèces d’abeilles suisses et leur disparition ?

Nous essayons de réintroduire notre race locale, l’abeille noire, dans la région lémanique.

Moyennant 500.- chf /an, vous recevrez 20 kg de miel de printemps ou d’été, selon les récoltes.

Les 20 kg sont conditionnés en pots de 500 gr. avec une étiquette de votre choix, et notre label sur le couvercle.

Que ce soit pour offrir à vos amis, parents ou clients en guise de remerciements, cadeaux de fin d’année, anniversaires, mariage ou pour votre propre consommation, nous regarderons ensemble vos souhaits en matière d’étiquette, afin de trouver celle qui vous correspondra le mieux.

Vous pouvez bien sûr aussi nous envoyer une photo faite par vos soins et nous l’utiliserons pour personnaliser votre miel.

Une ruche avec votre nom ou logo, le même que sur vos pots de miel, sera mise au rucher et vous pourrez venir la visiter.

parrainez-2.jpg
parrainez-3.jpg

Le paiement du parrainage se fait au printemps au mois de mars et nous permet d’avoir le temps de discuter de vos choix de verres et d’étiquette.

Banque Raiffeisen Nyon La Vallée :
CH93 8044 2000 0523 0419 2

Vous voulez découvrir la vie de votre ruche à titre personnel, avec votre famille ou vos collègues de travail? Nous vous équiperons de pied en cap avec gants et veste d’apiculture pour vivre une heure d’émotions.


Que faisons-nous de l'argent de votre sponsoring ?

Des reines

Pour réintroduire une race d’abeille délaissée dans notre région, nous sommes en contact avec les éleveurs de la noire Apis Mellifera Mellifera, faisant de l’élevage dans les stations spécialement préservées à cet effet.

Ceux-ci élèvent les reines en altitude dans des stations où uniquement la race noire avec son patrimoine génétique spécifique est représentée. Cela passe par de rigoureuses sélections des reines afin d’avoir de bonnes pondeuses, douces et résistantes aux maladies ainsi que des faux-bourdons.

L’élevage et la fécondation en station des reines est la principale filière pour acquérir une reine pure race et garantir une belle colonie l’année suivante.

Le prix de revient se situe dans les 80.- chf par reine.

Une fois que celle-ci est sortie de sa cellule, faut-il encore qu’elle soit dûment fécondée en station, et qu’au bout de trois semaines, elle commence à pondre.

Une fois que la petite colonie se développe et que la ponte est lancée, celle-ci est descendue en plaine pour l’introduction de la reine dans une nouvelle colonie d’abeilles.

C’est là que nous intervenons, en achetant une reine nouvelle et une petite partie de sa cour composée d’une dizaine d’abeilles qui la soignent, lui tiennent chaud et la nourrissent.

Une fois l’acquisition et l’introduction de la reine faite, sa majesté doit encore être acceptée dans son nouveau foyer. Ses courtisans ont parfois des manières peu accueillantes, malgré leur orphelinage, et laissent à la reine juste le temps de pondre des oeufs, puis l’éliminent et élèvent leur propre reine avec l’œuf de leur choix.

Ces aléas ont bien sur des conséquences sur la production du miel et sur la récolte par l’apiculteur.

La première année une jeune colonie produit juste assez de miel pour sa propre survie hivernale.

De jeunes colonies

L’importance du choix de l’éleveur n’est plus à prouver, ainsi que l’importance capitale d’une reine douce qui pondra des abeilles aussi douces qu’elle-même.

Ces colonies grandissent au fil de cette première année et avec une surveillance tout au long de l’année, une population forte et saine sera le garant d’une bonne année de récolte. Sauf intempéries, sécheresses, maladies, pillages.

Des produits pour soigner et lutter contre les maladies

En effet, nos abeilles sont attaquées de toutes parts, par les pesticides, les prédateurs naturels, tels les guêpes et les frelons, les maladies et le varroa, parasite de l’abeille.

Pour enrayer les mortalités, les traitements autorisés par les services vétérinaires s’imposent, à raison de trois fois par an, voir plus en cas d’infestation.

De la cire auprès de fournisseurs agréés

Les cadres de cire des corps de la ruche (10 -12 cadres par ruche) sont à renouveler régulièrement pour le bien-être de la colonie. Ceux-ci se changent tous les deux ans minimum, afin de garantir un espace de ponte et de stockage des réserves de miel et de pollen propre et sain.

Des ruches en bois dans le respect des règles

Nos ruches sont fabriquées en Suisse et assurent le confort, la chaleur, l’étanchéité et l’aération nécessaire aussi bien en été qu’en hiver.

Du sucre pour l’enrichissment au sirop ou candi

Nous fabriquons notre propre sirop de nourrissement de printemps et notre candi pour l’hiver.